StériliSation

Prévention des infections

À cause du grand nombre de patients qui fréquentent le cabinet dentaire, le dentiste et le personnel doivent appliquer des mesures rigoureuses de prévention des infections. Ces mesures diminuent les risques de contagion, de contamination et d'infection d'une personne à une autre. Les mesures de précaution universelles suivantes permettent d'éviter la transmission des infections dans les cabinets dentaires :


Les barrières physiques


  • Les gants servent de barrière entre la salive, le sang, les muqueuses du patient et les mains du dentiste. Ils sont jetés entre chaque patient ou à chaque fois que le dentiste sort de la salle de travail.

  • Le masque protège le dentiste contre les aérosols produits lorsqu'il travaille dans la bouche du patient. Ces aérosols sont de fines gouttelettes d'eau en suspension dans l'air qui peuvent contenir des microbes. Le masque sert aussi à protéger le patient de toute infection transmissible par les voies aériennes (grippe, etc.).

  • Les lunettes protègent les yeux du dentiste d'éventuelles égratignures, de blessures ou d'éclaboussures contaminées pouvant infecter l'œil

  • La blouse prévient la contamination des vêtements du dentiste et lui évite de transporter des microbes à l'extérieur du lieu de travail.

 

Comportements en matière de prévention des infections

  • Le lavage des mains doit être effectué avec du savon avant et après le port des gants, entre chaque patient et lorsque le dentiste change de salle de travail.


  • La stérilisation est un procédé qui détruit les micro-organismes. Tous les instruments qui entrent en contact avec la bouche des patients sont stérilisés après chaque utilisation. Il ne faut pas hésiter à poser des questions au dentiste à ce sujet. Il pourra vous expliquer comment il s'assure que les instruments sont bien stériles (sceau de sécurité des aiguilles jetables, papier indicateur sur l'emballage des instruments qui change de teinte après la stérilisation, etc.).

        

 

  • La désinfection des surfaces de travail est faite entre chaque patient. Elle permet de détruire les micro-organismes pathogènes.


  • L'utilisation de matériel jetable est nécessaire, car certains instruments ou matériels ne peuvent être ni stérilisés, ni lavés, ni réutilisés, par exemple les gants, les aiguilles, les rouleaux de coton, etc.


  • Une bonne méthode de travail minimise les risques d'accidents ou de contamination. C'est pourquoi l'équipe dentaire adopte des techniques favorisant la bio-sécurité.

 

Ces normes précisent les mesures d'hygiène générale, les mesures de protection personnelle, les méthodes de stérilisation des instruments, de désinfection des surfaces de travail et du laboratoire, la stérilisation, la mise au rebut appropriée des déchets biomédicaux, la vaccination du personnel traitant et les mesures à prendre en cas de contamination accidentelle ou d'exposition à du matériel biologique.


De plus, l'Ordre des dentistes vérifie si ces mesures sont bien suivies lors des visites d'inspection professionnelle des cabinets dentaires. Le Québec est d'ailleurs la seule province qui a un programme annuel de visites obligatoires des cabinets dentaires.

 

Les cliniques dentaires sont des lieux sécuritaires grâce au professionnalisme du dentiste et de son équipe qui appliquent rigoureusement les mesures de prévention des infections.